QU'EST CE QUE LE PELLET?

Les granulés de bois ou pellets sont fabriqués à partir de déchets de sciure de bois non traités et sans écorces. Ces déchets sont ensuite triés et compressés pour obtenir un matériau qui devient homogène et compact grâce à la lignite contenue naturellement dans le bois et qui permet de fabriquer des granulés (ou pellets ) sans aucun additif liant. Ces granulés sont disponibles chez tous nos distributeurs à la tonne conditionnés en sac de 15 ou 25 kg. pellets granulés de bois  Fabrication Pellets

LA PRODUCTION

Production pellets

PROCESSUS ET MODE DE FONCTIONNEMENT

Le processus de base pour fabriquer le granulé de bois est assez simple.

La sciure de rebut propre en provenance des scieries est d’abord pulvérisée à une taille uniforme et ensuite séchée à un niveau spécifique d’humidité.

Elle est alors compressée dans une rotative à très à haute pression (> 100 bar)  pour produire le granule que nous employons dans les poêles et systèmes de chauffage.

Puisqu’il n’y a aucun additif ou liant artificiel utilisée dans ce processus, il est très important de stocker les granulés dans un sec endroit sec et frais.

En effet,  l’humidité ferait perdre au granulé sa forme et réduirait considérablement ses valeurs et sa capacité énergétiques.

En outre, il faut s’abstenir de déplacer les sacs du granulés plus que nécessaire car a manipulation excessive peut les casser et ainsi libérer de la sciure ou poussière plus difficile à faire brûler. Cette sciure lâche s’appelle des “fines”.

France Pellets® sélectionne continuellement des producteurs de granulés de la plus haute qualité possible afin notamment d’éviter les désagréments liés à une combustion qui ne serait pas optimale.

ÉCOLOGIQUE

  • Pourquoi le pellet de bois est-il une énergie propre et  renouvelable ?

Parce qu’il est constitué uniquement du bois, une ressource disponible que l’on sait renouveler en la produisant sans interférer dans le cycle naturel, par opposition au pétrole ou au gaz, que l’on doit puiser dans le sol jusqu’à extinction des ressources.

En outre, grâce à la photosynthèse, le bois absorbe le dioxyde de Carbone qui se situe dans l’atmosphère. S’il est vrai que lors de sa combustion (ou de sa décomposition), il libère du CO2, la quantité produite, reste équivalente à la somme de ce qui a été absorbé par le bois lui-même tout au long de sa croissance. Ainsi, que le bois soit brûlé ou transformé en humus dans la forêt, le résultat est exactement le même. En ce sens, il s’agit d’une énergie propre dont il serait dommage de se priver…

Bien sûr, il importe aussi pour cela d’opérer une gestion raisonnée de la ressource et de replanter un arbre en l’accompagnant dans sa croissance, à chaque fois que l’on en coupe un autre.

Le Label PEFC est une excellente garantie de gestion durable et raisonnée de la ressource forestière.

 

10 BONNES RAISONS de choisir le granule de bois

1. Une énergie qui lutte contre le réchauffement de la planète

La consommation d’énergies fossiles provoque le réchauffement global de la planète en déstockant massivement des gaz à effet de serre.

Le bois est quant à lui neutre à ce niveau car la quantité de CO2 émise lors de la combustion est complètement absorbée par les arbres de remplacement, dans le cadre du cycle naturel du carbone. Si ce bois était laissé en forêt, ce cycle se ferait de toute façon par le pourrissement du bois mort.

pellets écologique

2. Une énergie renouvelable

Le granulé de bois est fabriqué à partir d’une matière première intarissable. Sa consommation contrôlée, c’est à dire au rythme de l’accroissement naturel des arbres, ne fait courir aucun risque d’épuisement aux ressources forestières.

3. Une énergie naturelle et saine

Le bois est un matériau 100 % naturel produit par la photosynthèse des arbres. Seuls quelques additifs uniquement organiques tels que l’amidon sont parfois ajoutés en très faible quantité (1 à 2 %) pour améliorer sa résistance.

4. Une énergie sûre pour tous

La fabrication, le transport, le stockage et l’utilisation du granulé de bois ne sont pas dangereux pour le fabricant, pour l’usager, pour la société ou pour l’environnement : ni marée noire, ni déchet radioactif, ni risque d’explosion, ni émission polluante ou quelconque risque ménager.

5. Une énergie très performante

La technologie des poêles et des chaudières à granulé est la plus performante qui soit en matière de combustion du bois. Les rendements varient de 80 à 95 % selon les appareils et les conditions de fonctionnement.
Pour la fourniture du granulé de bois, seulement 5 à 10 % de l’énergie contenue dans le combustible a été nécessaire pour collecter le bois, le sécher, le transformer et le transporter jusque chez vous.

6. Une énergie chaleureuse

Le granulé, c’est la chaleur du bois avec encore plus de confort. Les poêles et inserts à granulé procurent un chauffage performant avec tout le plaisir des flammes.

7. Une énergie simple à acheminer

Le granulé est un combustible automatisable : un simple appel téléphonique chez le fournisseur régional et un camion citerne vient remplir sans effort le silo de la chaudière.
Pour les poêles, des sacs de 15 kg, propres et facilement manipulables, garantissent des autonomies de 1 à 3 jours.

Pellets livraison

8. Une énergie programmable et précise

Automatisme signifie aujourd’hui électronique et précision. Le granulé permet de régler le chauffage au degré près, de programmer la température dans la journée voire dans la semaine. Même l’allumage et l’arrêt sont programmables sur bon nombre d’appareils.
Le décendrage se fait également automatiquement dans les chaudières ; dans les poêles il est manuel, mais la quantité de cendres est très faible grâce aux performances de combustion.

9. Une énergie qui a du look

Mettre un appareil de chauffage au granulé dans son habitation est tout sauf une contrainte, c’est l’occasion d’équiper son univers de vie avec un meuble chauffant stylé et vivant.

10. Une énergie à prix doux et stable

Contrairement aux énergies fossiles, le bois-énergie n’est pas soumis directement aux fluctuations du marché du pétrole : le prix du bois de chauffage n’a globalement pas bougé depuis 20 ans et depuis 2004, il est des plus attractif !

Texte reproduit avec l'aimable autorisation de l'ITEBE

- Optez pour un système de chauffage pratique et respectueux de l’environnement : le granulé de bois.

- Grâce à une autosuffisance totale, le marché des granulés de bois ne connaît pas ou peu de variations de prix et ne risque pas de rencontrer des problèmes d’approvisionnement.

- Contrairement aux combustibles fossiles, le bois (granulés) ne libère quasiment aucun soufre lorsqu’il brûle.

- En outre, son bilan CO2 est neutre. Chauffer mais toujours dans le respect de la nature.
Le CO2 libéré par le bois au moment de la combustion contribue à renouveler la Biomasse.

- Pour info, l'utilisation de 4m3 de bois-énergie permet d'économiser 1 tep (tonne équivalent pétrole ) et d'éviter en moyenne en France :

- l'émission de 2,5 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère (secteur collectif résidentiel)

- l'émission de 1,5 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère (secteur résidentiel)

ÉCONOMIQUE

Poêles à granulés de bois

 

Comparaison des coûts des principales énergies fossiles et renouvelables

Contrairement aux énergies fossiles, le bois-énergie n’est pas soumis directement aux fluctuations du marché du pétrole : le prix du bois de chauffage n’a globalement pas bougé depuis 20 ans et depuis 2004, il est des plus attractifs !

- Un poêle consomme, en moyenne en usage principal, 2500 kg de granulés par an. Le coût du granulé en sacs est variable en fonction des quantités achetées mais aussi des fournisseurs. Il se situe généralement entre 220 et 360 Euros TTC la tonne selon la source d'approvisionnement,  le conditionnement, la qualité, le PCI et le fait principal qu'il soit livré ou non. Les poêles offrant en outre un agrément visuel et décoratif, le prix n'est pas le seul critère de choix du produit.

- La consommation d’une maison de 150 m2 est en moyenne de 5 à 6 tonnes dans l’Est de la France, soit environ 10 m3. Le prix du granulé (livré en vrac) se situe entre 190 et 220 euros la tonne, soit environ 3 à 4 centimes d’euros du kwh ce qui équivaut à la moitié du prix du fioul domestique (valeur fin 2006).
  • Comparaison des coûts des principales énergies usuelles :
Prenant en compte les caractéristiques essentielles et coûts en Euros du Kwh des principales énergies de l’habitat,  le constat économico-énergétique est le suivant :
Pouvoir calorifique    Densité Hygrométrie      Kwh en € (TTC)
Fioul domestique :   10 kwh pci / litre 845 kg /m3     n/a    0,06 < € < 0,08
Gaz naturel     10 kwh pci / m3    0,74 kg / m3     n/a 0,052< € <0,054
Propane      2,8 kwh pci / kg 2,04 kg / m3     n/a 0,106 €
Blé et autres céréales   4,2 kwh pci / kg 750 kg / m3 < 15 % 0,035 €
Bois bûche      3,5 kwh pci /kg   420 kg / st=m3 < 25 % 0,035 €
Plaquettes 3,5 kwh pci / kg   260 kg / m3 < 25 % 0,024 €
Granulés de bois / Pellets   4,9 kwh pci / kg 650 kg / m3 < 10 % 0,040 €
 
  • Valeur indicative : 2kg de granulés de bois remplacent 1 litre de fioul.
  • Le PCI (Pouvoir calorifique intrinsèque) détermine la qualité énergétique des granulés
  • Les données ci-dessus restent dépendantes des taux de rendement et de restitution énergétiques des appareils de chauffage utilisés.
Nous constatons ainsi que les pellets de bois s’imposent, sur les bases de ce qui a été  connu par le passé, comme une énergie renouvelable pouvant représenter jusqu’à 30% d’économie sur une énergie fossile telle que le fioul. Son prix pour le consommateur ne doit néanmoins pas dépasser 350 Euros TTC (soit 5 Euros HT par sac de 15kg) au risque d’y de perdre sa compétitivité économique.

Les aides

Pour la France, la loi de finances 2005 a prévu un crédit d’impôt pour encourager les particuliers propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit de leur habitation principale, à investir dans des équipements de chauffage à partir d’énergies renouvelables, ayant un rendement supérieur à 65 % et étant installés par un professionnel (valable seulement pour le matériel). Les appareils à granulé de bois peuvent y être éligibles, si le modèle que vous avez choisi a été testé, par un laboratoire européen agréé, selon les conditions de mesure de la norme EN 13240 pour les poêles, norme EN 13229 pour lescheminées,  EN 303.5 ou EN 12809 pour les chaudières, et que le test montre plus de 65 % de rendement.
Le fournisseur doit vous fournir cette attestation et y faire référence sur la facture. Pour les poêles, la référence à la norme EN 13240 pourra être transférée à la EN 14 785 lorsque celle-ci sera en application. Pour 2005, le crédit d’impôt se monte à 40 %, et pourrait passer à 50 % à partir de 2006. Ce crédit est plafonné et il est indispensable de se renseigner en détail en appelant le 0 810 060 050 ou en se rendant sur le site de l’ADEME (www.ademe.fr/particuliers/PIE/liste_eie.asp) pour trouver les coordonnées des conseillers Info Energie.
Ces dispositions s’appliquent aux dépenses payées entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2009. Le texte de référence le plus complet est le bulletin officiel des impôts 5B-26-05 N° 147 du 1er septembre 2005.

Par ailleurs, certaines collectivités territoriales apportent parfois des aides directes en particulier pour les chaudières.
En Suisse et en Belgique, il existe également des systèmes de soutien pour encourager l'utilisation des granulés.

Crédit d'impôt de 50 %

Pour inciter les Français à recourir aux énergies renouvelables, le Parlement a porté, dans la loi de Finances 2006, le crédit d'impôt à 50 % du 1er janvier 2006 jusqu'au 31 décembre 2009 pour des équipements de production d'énergie utilisant une source d'origine renouvelable et installés dans l'habitation principale du locataire propriétaire occupant, occupant à titre gratuit ou propriétaire bailleur.

Le crédit d'impôt est accordé quel que soit le niveau  d'imposition de l'usager.

La démarche administrative est très simple :

il suffit de remplir une ligne sur sa déclaration d'impôt et de joindre une copie de la facture ou de l'attestation correspondante. Toutefois les usagers qui souscrivent leur déclaration par internet sont dispensés de l'envoi de la facture. Ils doivent être en mesure de la produire, sur demande de l'administration.

Conditions d'application du crédit d'impôt : Il concerne tous les logements : anciens, neufs ou devant être construits avant le 31 décembre 2009. Le plafond des dépenses éligibles au crédit d'impôt est fixé à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple marié, auxquels peuvent s'ajouter 400 € par personne à charge (500 € s'il s'agit du 2e enfant et 600 € à partir du 3e enfant). Les appareils éligibles sont les appareils de chauffage au bois justifiant d'un rendement énergique supérieur ou égal à 65 % selon le référentiel des normes en vigueur. Le crédit d'impôt est accordé sur présentation d'une facture de l'entreprise ayant installé l'équipement, qui mentionne les caractéristiques et performances de l'appareil retenus comme critères par l'arrêté du 15 février 2005, qui sont susceptibles d'évoluer chaque année.

TVA réduite à 5,5 % (mesure disponible jusqu'à fin 2009)

L'abaissement du taux de la TVA de 19,6 % à 5,5 % concerne toutes les personnes qui font installer un équipement de chauffage au bois, pose et matériel inclus, dans leur logement s'il est achevé depuis plus de deux ans : locataires, propriétaires occupants à titre gratuit, propriétaires bailleurs.

Si celui-ci n'est pas imposable, l'aide financière lui sera versée par l'administration fiscale sous forme d'un chèque ou par virement si l'usager fournit un R.I.B

QUALITÉ

Pellets sac granulés de bois

 

Pourquoi?

Parce que le chauffage au bois est une technique évolutive et que la qualité des produits fait des progrès, France Pellets œuvre au service de ses clients pour trouver les solutions les mieux adaptées à leur besoins spécifiques.

Les appareils de chauffage (poêles, chaudières…), leurs accessoires (silos de stockage, vis sans fin…) ainsi et surtout que les granulés de bois eux-mêmes, méritent une attention toute particulière tant ils peuvent différer d’une origine à l’autre.

Aussi, les rendements varient en fonction des associations chaudières/granulés par exemple, et il importe de s’assurer d’une parfaite  adéquation entre les deux.

De même les essences de bois influent sur le rendement énergétique des granulés.

Comment...

France Pellets®  sélectionne à la source ses granulés, la plupart du temps dans des pays de l’Union Européenne. Les origines sont variées et c’est pourquoi nous sommes en mesure de proposer plusieurs types de granulés en fonction de leur utilisation.

Les chaufferies de nature industrielle, par exemple, permettent d’absorber des granulés dont  la qualité peut-être moindre notamment car les opérations de décendrage importent moins.

On peut ainsi dans certains cas alimenter les chaufferies collectives avec des granulés issus directement  de bois d’écorces. De très grosses unités de production de ce type de granulés existent par exemple au Canada mais aussi dans les pays Slaves ou issus de l’ex Union Soviétique ou encore la Chine par exemple.

A l’inverse les chaudières à usage domestique nécessitent un granulé de première qualité (Premium Pellet de charte "ITEBE"). Ces granulés sont sélectionnés par France Pellets®  notamment en fonction de leur pouvoir calorifique qui peut dépendre des essences de bois utilisées pour leur production, de la cendre qui résulte à l’issue de la combustion (elle doit généralement être inférieure à 1% pour les systèmes modernes européens) et la résistance des granulés aux opérations de manipulation.

En exigeant le label « flamme verte » pour les appareils de chauffage distribués sur le marché Français, le consommateur trouve une première garantie notamment au regard de la restitution de l’énergie libérée lors de la combustion.

France pellets s'assure également que les granulés qu'elle sélectionne sont issus d'une gestion durable et raisonnée des surfaces et ressources forestières, notamment dans le cadre le label PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières).

Le label « France Pellets® » donne une garantie supplémentaire liée à la qualité des matériels et combustibles sélectionnés. Dans ses ateliers, France Pellets® vérifie systématiquement la qualité des produits recommandés afin d’assurer un rendement optimum France Pellets® assure ainsi toutes les opérations  indispensables pour garantir un granulé de parfaite qualité :

  • Parce que la qualité des granulés varie d’une production à l’autre et que les appareils nécessitent de parfaites adéquations entre les techniques et les combustibles,
  • Parce que le marché n’est pas organisé et qu’il nécessite des prescriptions et un véritable professionnalisme,
  • Parce que les besoins des utilisateurs diffèrent,
  • Mais aussi car il s’agit d’un produit spécifique dont l’origine et la commercialisation doit être contrôlée,
  • …France Pellets® s'assure systématiquement de la provenance et des caractéristiques des granulés qu'elle commercialise et assure elle même ou par le biais de laboratoires spécialisés partenaires, les opérations de contrôle et de respect des normes qualitatives.


    Pourquoi les pellets sont-ils produits de préférence en bois résineux ?

Parce que l’on s’aperçoit au regard du pouvoir calorifique par essence que les résineux possèdent, malgré l’opinion généralement admise, un pouvoir calorifique plus élevé que les feuillus (4400 kilocalories par Kg en moyenne pour les résineux contre 4000 kcal / kg pour les feuillus). Néanmoins, leur plus faible densité en fait un bois de feu aux qualités inférieures si l’on parle des stères de bois généralement utilisés.

Il apparaît que le pouvoir calorifique s’accroit en même temps que la proportion de lignine, la cellulose ayant un pouvoir calorifique de 3850 kcal/kg. Le séchage et la compression des sciures de bois dans le process de fabrication des granulés, compense ainsi le problème de densité. De plus, la résine du bois offre un liant naturel plus abondant avec les résineux qu’avec les feuillus.

Des professionnels s'engagent pour un combustible 100 % naturel et efficace : Extrait de la "Charte ITEBE"



Paramètres
Unités Poêle Chaudière
Longueur (90 % en masse)
mm 10 à 30 10 à 30
Diamètre
mm 6 +/- 1 6 à 9 +/- 1
Contenu en eau
% <10 <10
Masse volumique apparente kg/m3 >650 >650
Masse volumique spécifique kg/m3 1 150 1 150
PCI brut (Pouvoir Calorifique Inférieur) kWh/kg >4,6 >4,6
Teneur en cendres minérales % <0,7 <1,5
Teneur en Na* % <0,03 <0,03
Teneur en chlore - Cl % <0,03 <0,03
Teneur en soufre - S % <0,05 <0,08
Teneur en azote - N % <0,3 <0,3
Teneur en liants naturels (amidon, mélasse, huile végétale) % Affichage obligatoire de la nature et de la teneur limitée à 2 % Affichage obligatoire de la nature et de la teneur limitée à 2 %
Tolérance bois de rebut Qualitatif Interdit Interdit


Composés organiques halogénés (EOX) < 3 mg/kg Etiquetage
Concentrations maximum de métaux lourds Arsenic – As
Cadmium – Cd
Chrome – Cr
Cuivre – Cu
Mercure – Hg
Plomb – Pb
Zinc – Zn
0,8 mg/kg 0,5 mg/kg
8 mg/kg
5 mg/kg
0,05 mg/kg
10 mg/kg
100 mg/kg
Les sacs de granulés respectant la charte doivent afficher :
- l’essence du bois (résineux, feuillus)
- le poids du sac
- le lieu de fabrication
- la nature et le pourcentage du liant



- A chaque type de granulé ses réglages précis. Le bois est une matière première vivante et malgré le respect de la charte qualité, le combustible a un comportement de combustion propre à chaque fabricant. Lors de la mise en route, votre installateur procède à un réglage précis de l’appareil en fonction du granulé que vous choisissez. Si vous changez de marque de granulé, n’oubliez pas de faire régler à nouveau votre installation par votre installateur afin de garantir son bon fonctionnement.

Texte reproduit avec l'aimable autorisation de l'ITEBE

BILAN ÉCONOMIQUE

Parce que le chauffage est un poste budgétaire important qu’il concerne le domaine individuel ou industriel, parce que toute décision d’investissement doit résulter d’une décision mûrement réfléchie, parcqu’il importe également de ne pas se tromper et que France Pellets souhaite le parfait accompagnement de ses clients, nous mettons à disposition deux moyens de contrôler l’intérêt de changer de système de chauffage : - un audit sur mesure - un outil de simulation et de comparaison avec les principales énergies alternatives - accès à l’outil de simulation

Granulix

GRANULIX ®